Archives de catégorie : General

Presque rien

Béni soit donc le je-ne-sais-quoi qui fait de la lettre morte un esprit vivant; Béni le presque-rien qui fait quelque chose de rien; et béni enfin le charme sans lequel les choses ne seraient pas ce qu’elles sont. Vladimir Jankélévitch

presque rien - photo: Pierre Converset

2014

Je vous souhaite une belle année 2014.

Voici une photo de l’ile de Mancial (autrefois on l’orthographiait Mancel ou encore Mancelle). C’est une des iles de la commune de Séné dans le Golfe du Morbihan.

Mancial- Photo: Pierre Converset

Exposition « Corps et biens »

Nous sommes vingt-cinq à présenter quelques travaux artistiques en cette fin d’année. Nous sommes partis du recueil de poèmes de Robert Desnos, Corps & biens, simple prétexte à trafiquer quelque chose.
Cette exposition se tient au Château de L’Hermine à Vannes, ouverture tous les jours le matin de 10h à 12h30 et l’après midi de 15h à 19h et ce, jusqu’au 15 décembre.
Vous pourrez y voir quelques uns de mes tableaux.

 Rond de Landéda

Tableau à l’encaustique sur panneau 61×38.

Au commencement, il y a un geste puis un autre geste, et puis voilà la danse.

De la danse naît toute chose et bien sûr la peinture.

De ce ballet, il reste sur le tableau, la touche, l’écriture, comme resterait sur le sable la trace des danseurs,
la peinture même.

 Viens danser Mathurin

Tableau à l’encaustique sur panneau 80X60.

 passacaille

Triptyque, trois tableaux 30×30, encaustique sur panneau.

Les hétéronymes de Fernando Pessoa

A l’occasion de notre exposition autour de Fernando Pessoa (voir billet précédent), l’image ci-dessous, « Pessoa en personne », un portrait de l’écrivain, est disponible en tirage limité à 30 exemplaires numérotés.
Tirage numérique avec des encres pigmentaires sur papier Arches type Aquarelle grain fin (240g/m2) au format 29,7×42.

Fernando Pessoa en personne

Licence Creative Commons
« Pessoa en personne » de Pierre Converset est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.converset.com.

En d’autres termes, pour toute autre utilisation, veuillez me contacter : http://www.converset.com.

 

Fernando Pessoa

J’ai supprimé par mégarde ce billet sur Pessoa, je le remets ici… avec une pensée pour Antonio Tabucchi disparu dimanche dernier.

La vie est ce que nous en faisons, les voyages, ce sont les voyageurs eux-mêmes, ce que nous voyons n’est pas ce que nous voyons, mais ce que nous sommes

Extrait du Le livre de l’intranquillité Bernardo Soares / Pessoa.

Ci-dessous une peinture récente. Techniques mixtes (impressions sur Arche, pigments et encaustique sur panneau) 80X60.

Fernando Pessoa

Petit bleu

Pour sortir des portraits de Pessoa, exercice nouveau et difficile pour moi, voici un petit tableau bleu à l’encaustique sur panneau (40×40) .

Bleu 40x40

Et puis, pour en apprécier la matière difficilement perceptible dans la photo ci-dessus, en voici un détail.

Détail Bleu 40x40

Fernando Pessoa (3)

Roule, grande boule, fourmilière de consciences, terre, roule, teintée d’aurore, chapée de crépuscule, d’aplomb sous les soleils, nocturne,
roule dans l’espace abstrait, dans la nuit à peine éclairée, roule…

Extrait du Passage des heures Poésie d’Alvaro De Campos/Pessoa.

 

Ci-dessous une peinture récente, encore un portrait du rêveur Pessoa . Encaustique sur panneau 100X100.

le rêveur, Fernando Pessoa
le rêveur, Fernando Pessoa

Fernando Pessoa (2)

Et moi-même qui me promène ici en remuant ces pensées, avec quelle horrible netteté je me sens à l’écart, étranger, incertain…
Le Livre de l’intranquillité Bernardo Soares/Pessoa

 

Ci-dessous une peinture récente, un portrait de l’intranquille Pessoa . Encaustique sur panneau 100X100.

l'intranquille, Fernando Pessoa
l’intranquille, Fernando Pessoa

C’est comme ça ! (3)

Un petit panorama de la salle du Château de l’Hermine ou j’expose mes deux tableaux (un seul est visible sur l’image).
Pour naviguer dans l’image, cliquer sur le bouton gauche de la souris, et tirer dans l’image en gardant le doigt appuyé. Le dernier bouton à droite permet de voir l’image en plein écran.

Please enable Javascript!

C’est comme ça ! (2)

Voici deux photos de cette belle exposition au Château de l’Hermine à Vannes. Réussir un accrochage de qualité avec autant d’exposants est particulièrement difficile, mais je crois que le pari est gagné. Vous pouvez voir un de mes tableaux sur la première photo et il est en très bonne compagnie ( sculpture de Sophie Prestigiacomo, gravures de Jacques Poullaouec et deux peintures de Monique Toupin ).
Dans la seconde photos, des œuvres de Bbstreum, Jonaten, Jean-Yves Lecras, Philippe Le Ray, Jacques Poullaouec et Thérése Uguen.

 Expo Château de l'Hermine

 Expo Château de l'Hermine

Promenade matinale

Le mois d’avril fut digne d’un mois de juillet cette année dans mon petit coin de Bretagne. Le soleil, pas encore trop haut, la nature renaissante nous ont donné de quoi se rincer le regard après un hiver un peu long cette année.
Après un travail sur la  » touche » à l’encaustique tout en matière, j’en parlerai dans un billet plus tard, l’appel de la légèreté de l’aquarelle et de l’eau est venu avec ces douces lumières d’avril.

 anse de Mancel 50x50

Fragile, Edward Hopper à Lausanne

J’ai eu la chance de visiter, à Lausanne, l’exposition consacrée au peintre Edward Hopper (1882-1967). Au delà des sujets bien connus traités par le peintre, c’est surtout sa façon de composer ses tableaux qui m’a toujours séduit. On pourrait même utiliser le verbe décomposer plutôt que composer tant l’art de la découpe est poussé, rares sont les sujets ou objets représentés en entier, ils sont toujours amputés d’une partie, cachés par un autre objet ou le bord du tableau créant ainsi une géométrie particulière et un équilibre fragile de la composition qui rendent son œuvre unique.

 

J’ai pris cette photo dans les jardins de la Fondation de l’Hermitage à Lausanne ou se tenait l’exposition. Les caisses vertes d’emballage des tableaux de l’exposition s’entassaient dans une serre dont les vitres reflétaient le jardin. Ici aussi tout est coupé, dedans et dehors, modeste hommage!

 Fragile, Edward Hopper à Lausanne
Fragile, Edward Hopper à Lausanne

Lien vers la page Wikipédia consacrée à Edward Hopper

Bretagne terre des arts 2010

Comme chaque année, j’ai été invité à participer à l’exposition  » Bretagne terre des arts » . Vous pourrez donc retrouver un de mes tableaux dans ce salon à Lorient.
C’est à la galerie du Faouëdic, Place de l’Hôtel de ville à Lorient, du 24 juillet au 29 aout 2010.

 encaustique sur panneau 60x80